CHANT DIPHONIQUE

Le chant diphonique, chant de gorge ou encore chant harmonique est une technique de chant permettant de produire plusieurs sons à la fois et donc de faire du chant polyphonique au moyen d'une seule voix. Un bourdon grave est produit avec la gorge tandis que des harmoniques aigües sont produites simultanément par résonance.

Le chant diphonique mongol (xoomeï) est particulièrement célèbre. Différents styles y sont représentés, et se retrouvent dans les pays voisins : Touva, Bouriatie, République de l'Altaï, etc. Il existe de nombreuses autres traditions de chant de gorge de par le monde — Xhosa en Afrique du Sud, Inuits, etc.

Il convient de préciser que le terme « chant diphonique » est ici utilisé pour désigner une technique vocale particulière où la note la plus grave est chantée, et une note plus aigüe produite par les harmoniques de la voix.

En règle générale, « chant diphonique » est un terme générique désignant toute technique vocale permettant à un chanteur de produire plusieurs notes simultanément. La technique ci-dessus est appelée Sygyt. D'autres techniques de chant diphonique existent, telles le Kargyraa, qui consiste à faire vibrer certains tissus présents au dessus des cordes vocales, produisant une note grave — une octave en dessous de la note chantée — évoquant certains chants sacrés tibétains.

 



30/05/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres